10 milliards d’objets sont connectés à Internet aujourd’hui. Ils seront 50 milliards en 2020. Selon Gartner, le M2M s’apprête à révolutionner profondément tous les processus métiers et toutes les chaines de valeur… Et si vous pouviez en profiter pour booster vos opérations, vos services à valeur ajoutée et vos revenus ?

LA SOLUTION
Avec les plates-formes M2M nouvelle génération, mettez l’Internet des Objets au coeur de vos stratégies d’innovation.
L’atout : un alignement agile vers les enjeux métiers, la maîtrise du Big Data et le développement d’appstores métiers, ‘as a service’. Selon IDC, le M2M est la « next big opportunity ».
En savoir plus ? Téléchargez l’Executive Guide de synthèse “Boostez votre connectivité” pour découvrir enjeux, bénéfices, meilleures pratiques, études de cas et stratégies de mise en oeuvre >>

COMMENT COMMENCER ?
Pret à démarrer ? Découvrez des actions concrètes à ROI rapide, et bénéficiez d’un accompagnement personnalisé.

Déployez des systèmes embarqués de confiance

Si les logiciels embarqués préexistent souvent dans les projets de M2M simples – il suffit alors de se concentrer sur les infrastructures de service et de gestion – certains projets nouveaux incorporent la conception et le développement d’objets très innovants. La solution : Bull Amesys, des services d’ingénierie de pointe qui vous permettent de concevoir des objets alliant à la fois intelligence de pointe et haute sécurité. L’atout Bull : un pôle d’ingénierie dédié en systèmes embarqués critiques, associant des expertises électroniques et logicielles avancées. Intéressé ? Demandez à parler avec un expert >

Développez des services à valeur ajoutée

Une fois les objets connectés définis et conçus, l’essentiel reste à faire : bâtir et mettre en oeuvre les services à valeur ajoutée qui permettront de les valoriser. L’enjeu : bâtir une plate-forme de services flexible, orientée métier. La solution : Boost > Intégration M2M, des services d’intégration dédiés associant expertise portail, décisionnel et EAI. L’atout Bull : une expertise des plates-formes de services, associée à une forte expertise métier dans les domaines des telecom, de l’énergie, des transports, de la santé et des services publics. Intéressé ? Demandez à parler avec un expert >

Opérez vos infrastructures M2M

Dans un domaine mouvant, comme le M2M, combiner flexibilité et qualité de services est essentiel. La solution : Boost > SmartM2M, une plateforme de gestion M2M puissante, associant gestion des devices (accès à distance, lecture/écriture de paramètres de configuration, collecte de données métier, mises à jour du firmware…) et gestion de la qualité de services (inventaire des machines opérationnelles, logistique, provisionnement, installation, activation, mise à jour du logiciel embarqué, Centre d’Appel, supervision, facturation, gestion des interventions sur site et des A/R vers le SAV…). L’atout Bull : une expertise démontrée dans de très grands projets, impliquant des millions de devices. Intéressé ? Demandez à parler avec un expert >


CREER LES CHAINES DE VALEUR DE DEMAIN

Interview de Malo Jennequin et Jean-Charles Massé, experts M2M chez Bull.

IDC considère le M2M comme la ‘Next Big Opportunity’. Quels sont ses enjeux ? 

Apres avoir interconnecté les ordinateurs, puis les individus, Internet aborde sa 3e révolution : connecter tous les objets, qui vont devenir intelligents, communicants et interagir entre eux. Cette intelligence devra pouvoir évoluer dynamiquement pour accompagner voire introduire de nouveaux usages. C’est ce qu’on appelle le M2M : Machine to Machine. Cela préfigure des révolutions dans tous les secteurs : l’énergie (compteurs intelligents…), les transports (optimisation de trafic…), la logistique (suivi du fret…), la santé (services à la personne…), la domotique (foyer numérique intelligent…), le commerce (paiement sans contact type NFC…), ou même les divertissements (comme l’a préfiguré le lapin Nabaztag)… Les applications sont très concrètes. Parfois même très basiques. Par exemple, un distributeur de boisson pourra détecter de lui-même que son stock est entrain de se vider et déclencher tout seul un ordre de réapprovisionnement. Du coup, le technicien ne se déplacera qu’en cas de besoin avéré et le coût d’exploitation des distributeurs baissera. Autre exemple basique, la collecte des déchets pourra se faire pour chaque foyer par pesée des ordures déposées dans un container « pucé » ; le camion de ramassage télétransmettra la mesure à un serveur central qui consolidera les données par foyer et génèrera la facturation associée. L’intérêt : le collecteur pourra se différencier en développant une facturation à l’usage réel, et chaque foyer sera incité à rejeter moins de déchets, dans une optique de développement durable… Ce type d‘application est virtuellement infini.

Comment réussir un projet M2M ?

Le M2M offre beaucoup d’atouts, mais pose aussi de multiples défis techniques : connectivité, sécurité, qualité de service de bout en bout, intégration avec les systèmes d’information de gestion (configuration, planification, supervision et exploitation de l’infrastructure technique, portail web utilisateurs, billettiques et moyens de paiement, business intelligence, gestion des partenaires). Mais au delà de la technique, l’enjeu est surtout métier : la valeur ajoutée et la monétisation des services. C’est un domaine où nous sommes pionnier, compte tenu de l’expertise que nous avons développée dans les Télécoms. Nous avons ainsi appris à gérer des millions d’objets communicants. Notre vision permet une approche flexible des solutions M2M, qui sont aujourd’hui à la croisée des chemins. Il y a beaucoup d’acteurs et de solutions historiques en mode silos. Bull, par son agilité, apporte des moyens innovants et industriels (tel Numergy) pour lever les barrières techniques et économiques à l’adoption du M2M.

En quoi cette nouvelle génération de solutions M2M va t’elle consister ?

Le vrai défi du secteur, c’est l’innovation et la monétisation : comment faire apparaître de nouvelles chaines de valeur, créer de nouveaux services innovants, les valoriser… ? Ici, la flexibilité est essentielle, car il faut savoir se préparer aujourd’hui à des évolutions encore inconnues : nouveaux écosystèmes, nouveaux appstore métiers… Les objectifs sont donc d’effectuer des choix d’architecture et de technologie qui permettent de combiner les caractéristiques d’adaptation, de scalabilité, de robustesse, de qualité de service et de sécurité indispensables. Pour cela, de nouvelles solutions M2M à la fois sécurisées et ouvertes apparaissent. Elles permettent de gérer tout le cycle de vie des objets communicants de manière automatique et de bout-en-bout : activation, suivi des équipements déployés, mise à jour, intégration des opérateurs Télécoms, collection des données d’usage. Elles apportent aussi des interfaces et des APIs ouvertes pour interagir avec les Systèmes d’Information des partenaires. L’intérêt pour nos clients : booster leurs opérations avec la perspective de faciliter la création de nouveaux services à valeur ajoutée, et de nouvelles sources de revenus. Notre motivation : mettre le M2M au service du business. Nous accompagnons déjà nos clients sur des projets sensibles dans des domaines aussi variés que l’Energie, l’Eau, les Télécoms, les Médias, le Transport, l’Environnement. Ensemble, nous contribuons concrètement à la transformation vers une économie plus agile, plus proche des usagers, et plus respectueuse de l’environnement.

Envie d’en savoir plus? Vous souhaitez savoir ce que Bull pourrait faire pour vous ? Demandez un entretien avec Malo Jennequin, Jean-Charles Massé ou un autre expert ‘M2M’ de Bull >